> Accueil

10 lieux incontournables pour voir des animaux

Un des avantages du voyage, c’est les leçons de zoologie grandeur nature ! Nos globe-Schöffel sont allés, à de nombreuses occasions, à la rencontre d’animaux sauvages au cours de leurs tours du monde.
Voici leur sélection de 10 endroits particulièrement favorables à ces « classes vertes ».

 

1 - Afrique du Sud : Le KwaZulu-Natal
 

Le KZN est une province d’Afrique du Sud qui abrite de nombreuses réserves animalières et marines. Habitat privilégié des fameux « Big Five » : rhinocéros, lions, léopards, buffles et éléphants, les animaux évoluent librement dans des parcs de plusieurs milliers de km². Le Parc National Kruger sera une belle première étape mais vous aurez le plaisir de faire votre propre feuille de route tant les parcs, les réserves animalières et les circuits sont variés et nombreux.
 
2 - Djibouti : A la rencontre d’un géant
 

Nager avec les requins est un rêve pour certains plongeurs. Loin des frissons ressentis avec le grand blanc, vous pourrez évoluer - en toute sécurité - aux côtés du requin baleine sur la côte sud du Golfe de Tadjourah. Durant les mois d’hiver, les requins viennent en nombre pour se nourrir du plancton très présent dans cette zone à cette époque de l’année.
 
3 - Alaska : Le règne de la nature sauvage
 
 
D’Anchorage à Seward, puis de la péninsule de Katmaï au parc national de Denali, vos yeux ne sauront plus où se poser tant la faune vous réservera de belles surprises. Ours, élans, loutres de mer, orques, ou d’autres espèces plus familières : renards, écureuils, et lagopèdes se laissent entrevoir pour qui est patient et bien équipé.
 
4 - Madagascar : Oasis de vie dans l’océan Indien
 

Les bancs du Geyser et de la Zélée sont des récifs coralliens situés entre Mayotte et la pointe nord de Madagascar, éloignés de plus de 120 Km de toute terre. Spot bien connu des plongeurs, l’émerveillement est total pour qui voudra mettre la tête sous l’eau.
 
5 - Bolivie : au cœur de la jungle
 
 
A partir de Rurrenabaque, en Bolivie, partez à la découverte de deux types de paysages, la haute jungle et la basse jungle. Vous pourrez vous essayer au « Jungle rafting » et croiser alligators, dauphins d'eau douce, wistitis ou oiseaux de paradis. Et pour les plus chanceux (ou courageux), qui sait : une rencontre avec un anaconda ?
 
6 - Mayotte : La maternité des baleines à bosses
 
 
Dans les eaux tropicales de l’océan Indien, de juillet à novembre, les baleines à bosses viennent pour donner naissance à leur baleineau dans la quiétude des eaux chaudes du lagon bordant l’île de Mayotte. En bateau, lors d’un survol en avion ou en UML, vous pourrez assister à ce spectacle et même plonger auprès d’un couple mère-baleineau en repos dans les eaux peu profondes.
 
7 - Laos : Gibbon expérience
 
 
Trois jours de trek au cœur de la réserve naturelle de Bokeo au Nord du Laos : c’est ce que vous propose Jean-Francois REUMAUX, Français expatrié, qui est à l’origine de la création du parc Gibbon Experience. Celui-ci s’étend sur près de 123 000 hectares de forêt primaire. Le plus : un vaste réseau de tyroliennes sur 7 kms de câbles qui vous permettent de prendre de la hauteur pour traverser la jungle et apercevoir – dans son milieu naturel – ces singes anthropoïdes de taille moyenne.
 
8 - Cambodge : Les dauphins d’Irrawaddy
 
 
Espèce en voie d’extinction, vous pourrez apercevoir ces dauphins d’eau douce, à partir d’une pirogue à Kampi. Ces longs mammifères marins (2 mètres et plus) sont facilement identifiables grâce à leur tête arrondie et leur nageoire dorsale très courte. Très discrets, vous pourrez néanmoins les observer lors de leur remontée pour respirer au cours d’excursion d’une heure à une heure et demie. Profitez de la fin de journée, vous y gagnerez un magnifique coucher de soleil sur le Mékong.
 
9 - Nouvelle-Zélande : au pays des Kiwis
 
 
Cet animal emblématique du pays est aujourd’hui plus que menacé et risque de disparaître. Fragile et vulnérable, le kiwi connaît beaucoup trop de prédateurs introduits par l’homme dans les forêts (fouines, hermines, chiens sauvages, etc.) et sa survie ne tient qu’aux efforts déployés par le Department Of Conservation pour le protéger.

 

10 - Japon : La faune de l’île d’Hokkaido
 
 
Si le froid ne vous effraie pas (-10 / -15°C), laissez-vous tenter par une découverte de l’île la plus septentrionale de l’archipel nippon. Vous aurez alors la chance d’observer un grand nombre d’aigles en hivernage, tout droit arrivés de Russie, de la Sibérie et des îles Sakhaline. D’autres espèces sont également observables : le renard roux d’Hokkaido (« kitsune », une sous-espèce du renard commun) et les cerfs Sika, dont les populations les plus nombreuses se trouvent dans l'est de l'île.