> Accueil

ALGERIE - Ski de randonnée

de la journée est le massif du Chelia avec l’ascension du Ras Kaltoum à 2327m., 2ème sommet d’Algérie.

On rejoint par la route le village de Chelia puis juste avant le col, les chalets de Chelia.
Nous avons suivi la piste (départ à 1760m.) qui monte vers le sommet en la quittant assez rapidement pour progresser versant sud de la montagne par de larges pentes dans des forêts de cèdres. On rejoint facilement le sommet en 1h45 de montée.
Descente dans une forêt de cèdres « denses » en direction du fond du vallon.
On décide ensuite de gravir le beau sommet dans le prolongement de la crête, plein sud, afin de découvrir les combes et vallons qui se dirigent vers le col routier.
Nous atteindrons un joli sommet bien individualisé à 2170m.
Belle descente dans l’oued qui nous ramène directement au départ de la piste carrossable du matin.
Au final, un bel itinéraire sur des montagnes débonnaires mais qui procurent des paysages de toute beauté et un vue sur le Sahara tout proche à nos pieds !
 
 
Vendredi 17/02
Exploration de la partie sud du massif juste au dessus de Khenchela.
Départ du hameau de Tamza au nord du massif
Le massif est relativement moins enneigé et les sommets et crêtes nettoyés par le vent.
Les pentes sont très boisées et demandent pas mal de recherche d’itinéraires…pas simple pour progresser !
Sommet atteint à 2188m. – Tamza
 
 
Samedi 18/02
On continue l’exploration du même massif, qui a l’avantage d’être proche de la ville.
Départ du village de Aïn Minnoun puis remonter la piste minière le plus haut possible.
Du bout de la piste, remonter vers le sommet du dôme puis suivre la crête jusqu’au sommet à 1880m.
De là, de nombreuses possibilités s’offrent selon les conditions d’enneigement.
Mais les crêtes semblent très exposées au vent et sont assez « dégarnies ».
Total dénivelée : 600m.
 
Dans l’après-midi, transfert en voiture à Sétif.
 
 
Dimanche 19/02
Découverte du massif de Megress aux portes de Sétif.
Au-delà du col de Takouka, rejoindre le village du même nom puis prendre la route, enneigée jusqu’au sommet au niveau des antennes de transmission, à 1800m.
Descente en versant nord est par de belles combes jusqu’au village de Aïn Gellou à 1200m.
Du village remonter par les pentes nord et rejoindre le sommet.
Du sommet, descente à skis jusqu’au village de Takouka.
Le versant nord-est offre de belles possibilités de ski, avec des pentes et des orientations variées. L’accès en véhicule est aisé et l’enneigement du massif est bon et semble assez régulier chaque année !
 
 
Lundi 20/02
Matinée média et communication avec une équipe de la télévision algérienne.
Nous travaillerons sur les pentes de neige proche de la route aux abords du col de Takouka.
De belles pentes, bien enneigées et idéales pour de l’initiation.
Pour la télévision, démonstration du matériel et images de ski ainsi que des images des différents ateliers.
Transfert sur Alger dans l’après-midi.
 
Pour nous, l’expérience fut très positive et très enrichissante. Ce fut un vrai bonheur que de pouvoir découvrir de belles montagnes et des paysages étonnants en compagnie de nos amis algériens.
Nous avons découvert de belles montagnes où peu ont eu la chance de skier…nous gardons en mémoire des images et des paysages étonnants, des singes dans la neige – la vue sur le désert depuis les sommets des Aurès…mais aussi la joie de nos amis algériens de goûter aux plaisirs du ski de randonnée !
Nous voulons une nouvelle fois remercier chaleureusement nos amis algériens et les élus de la FASSM qui ont permis la réalisation de ce stage.
 
Jean François GRANDIDIER / Damien HAXAIRE