> Accueil

ARGENTINE - La route de l'artisanat

Tucuman – Tafi del Valle – Quilmes – Cafayate – Cachi – Salta – Jujuy

undefined undefined

Notre expérience en autostop nous a fait parcourir quasiment 10000 km en Argentine et au Chili. Mais le « circuit » que nous nous apprêtions à emprunter n’était pas bien touristique. Un « circuit » réservé plutôt aux Argentins. Nous décidons de louer une petite voiture. Bien que ce soient les « grandes vacances estivales » en Argentine, les routes de notre circuit ne sont pas fortement fréquentées et l’autostop aurait été un vrai calvaire sous cette chaleur et les orages que nous avons rencontrés !

Nous quittons la plaine aride de Tucuman et ses 40 degrés pour traverser la montagne fertile qui nous amène à Tafi del Valle.
Les indiens Quilmes, descendants des Incas, ont une histoire fascinante et notre curiosité nous amène au musée extérieur de menhirs…
Puis, place à la découverte des artisans locaux. Musée de la laine, où nous aimons découvrir les techniques rustiques…

undefined undefined

Nous suivons ensuite une petite pancarte indiquant la localisation d’un tailleur de pierre… Proches du but ,nous sommes étonnés qu’il n’y ait pas de grande pancarte publicitaire sur sa maison. Les locaux nous indiquent la direction. Nous arrivons chez ce tailleur, drôle et passionné, et bien mieux que tous les musées. Il nous raconte sa passion, nous explique ses découvertes et ses trouvailles dans la région… C’est en s’intéressant à ces pierres anciennes, taillées en outils, décoratives ou religieuses, qu’il s’est mis lui aussi à tailler…

Des bouts de pierre sans intérêt d'après les locaux... Pablo a tout de suite compris que tout ceci avait de la valeur. Maintenant, il possède une véritable collection avec plus de 600 pièces.

Il nous a offert 2 heures de son temps pour tout nous expliquer. Un passionné comme jamais nous n'en avons rencontré ! Un moment très enrichissant qui nous a bien plu.

Nous traversons ensuite une vallée ressemblant à certains paysages d’Écosse : prairies humides parsemées de moutons pour arriver dans un village où la construction en pierre est la force de la ville… et c'est la fête traditionnelle.

undefined undefined

Nous partons ensuite sur les ruines de Quilmès.
A près de 2000 mètres d’altitude, sur le chemin de Cafayate, se situe le site de Quilmes, considéré comme l’un des plus grands regroupements de population pré hispanique en Argentine. Résurgence de la culture Quilmes, les ruines de l’ancienne cité témoignent de l’importance stratégique et historique de cet endroit.

undefined undefined

En effet, pendant 130 ans, les indiens Quilmes résistèrent ici à la colonisation espagnole. Le site, immense, n’a pu être qu’en partie restauré, faute de financement, mais la quantité de ruines dégagées est déjà impressionnante. Ainsi, on peut se rendre compte de la disposition et de la taille approximative de l’antique cité, en prenant de la hauteur, via les chemins qui grimpent sur la colline Alto del Rey.

undefined undefined

Après l’histoire… le vin : nous traversons les immenses vignes de Cafayate, pour enfin nous diriger dans la vallée perdue de Cachi. Une route dont on se souviendra toute notre vie… La voiture fut immergée à 2 reprises dans 70 cm d’eau boueuse. Nous sommes tout de même passés, grâce aux conseils d’une famille française parcourant aussi l’Amérique Latine en Land Rover .

undefined undefined

Magnifiques montagnes découpées sous des nuages menaçants…  Nous ne trainons pas. Cachi est notre destination…
Nous y arrivons au début de la nuit, fatigués. Nous cherchons quatre lits avec difficulté … et nous trouvons une petite chambre chez l’habitant. La vieille dame est très avenante.
Le lendemain, artisanat sur Cachi, son histoire, son église, son cimetière coloré.

undefined undefined

Puis nous rentrons sur la grande ville de Salta, en passant par des paysages magiques… et des champs de cactus.
Nous voilà à présent à Jujuy, petite ville au nord de l´Argentine. Terminé le luxe de la voiture. C’est repartit pour de nouvelles aventures en stop !!!
Malheureusement, ce jour n’est pas aussi bon que nous l’avions espéré… 5 heures, 5 heures d’attente avant qu’une voiture veuille bien nous emmener…!!