> Accueil

Argentine - Test de l'HYBRID SHIRT

 

La veste HYBRID SHIRT a commencé son voyage tout comme moi en Afrique. C’est au Togo que nous avons commencé notre aventure. Je ne pensais sûrement pas utiliser une veste comme celle-ci dans un pays chaud. Mais une fois acclimaté à la température ambiante, on s’aperçoit que certaines nuits peuvent être fraiches et c’est au détour d’une soirée que j’ai endossé pour la première fois ce vêtement. D’une légèreté tout à fait étonnante, elle offre une très bonne protection durant les fraiches soirées africaines et il fait bon se couvrir pour être confortablement installé au son des djembés et des chants.

Majesté, notre perroquet domicilié chez Simon à Trois Rivières (Québec) adore ma veste et en particulier les coutures blanches sur fond sombre le font littéralement «capoter »… Je deviens l’espace de deux jours un perchoir de choix lorsque je porte sa veste préférée… Clin d’œil à Simon et Claudia qui liront ces quelques lignes avec le sourire. Mais afin de préserver l’intégrité physique de ma veste, je la rangerai dans mon sac et porterai plutôt mes T-shirts qui eux, ne risquent rien puisque sans couture apparente ou fermeture éclair, Majesté se désintéresse de moi.

Ici, à Drummondville (Québec) durant un après-midi ensoleillé mais venteux où là, à Sainte Rita (Québec) à la recherche du castor en fin de journée, j’emportais ma veste dans l’hypothèse d’un temps frais mais pas froid. Elle sera cependant insuffisante à Val d’or (nord du Québec) au mois de Novembre ou dans les parcs américains la nuit où il fait carrément froid. Là, il me faudra passer à un niveau au dessus.

Le voyage nous a conduit à Hawaii durant les mois de décembre 2013 et janvier 2014. Sortie de la tente à 6 heures du matin quand il fait encore nuit, petit-déjeuner et début du travail à sept heures par la mise en place du fruit stand et du sugar shake (une cabane sur un point de vue vendant gaufres et du jus de canne à sucre) au milieu des forêts humides et fraiches.  Le reste de la journée, en t-shirt ou torse nu, je retrouvais mon HYBRID SHIRT la nuit tombée.

Le soir, nous nous retrouvions entre woofers et échangions sur nos voyages, paysages et autres expériences pendant des heures. La HYBRID SHIRT était toujours à mes côtés. Je dois bien dire que j’étais content de l’enfiler pour aller observer les premiers surfeurs sur le north shore de O’Ahu au lever du soleil.

Notre escale suivante se trouve à 4000 mètres au dessus du niveau de la mer. La Paz (Bolivie) et la plupart des villes que nous avons visitées sont aux environs de ces altitudes. Et les hôtels ou refuges que nous avons fréquentés ne sont pas des fanatiques du chauffage.  Les paysages magnifiques, inattendus, paradisiaques, cèdent leur place à la fraicheur du soir et me voilà dans ma chambre d’hôtel bolivienne, rustique et dépourvue de poêle. Notamment sur l’Isla del Sol sur le lac Titikaka, il fait bon se réveiller au milieu d’une étendue bleue, sentir un léger vent sur le visage et qui chauffe sous le soleil. Une fois de plus ma veste sera la bienvenue. Nous avons passé 18 jours dans ce magnifique pays où vivent des gens souriants, accueillants et vraiment adorables.

Comme un accord entre confort et chaleur, elle est tout à fait recommandée pour le voyage. Elle ne passe pas au sèche linge évidemment mais un cycle d’essorage la rend quasiment sèche. Elle ne rétrécit pas comme pourrait le faire une veste polaire.

Les emplacements réservés pour les pouces la rendent pratique et maintiennent sa position dans le cas d’une superposition de couches.

 

Un petit dispositif de serrage à la taille pourrait être ajouté afin de la faire se terminer près du corps et empêcher le vent de rentrer par là parfois. On pourrait également envisager une capuche  dans un style sport’s wear.

En conclusion, ce sera certainement l’un des vêtements que j’aurai le plus porté en un an de voyage. Sa composition permet une très bonne respirabilité et n’incite pas à la transpiration. Elle est donc toujours très confortable. Elle s’adapte à tous les temps mitigés et capte très bien la chaleur. Enfin, la coupe et les coutures en font un très beau vêtement.

 

Nos vêtements testés :

Homme : Polaire HYBRID SHIRT
 
Autres vêtements portés par François : Pantalon GOWON, Pantalon FERGUS, Bonnet BAKER

Vêtements portés par Pascaline : Pantalon CELESTE, Polaire LEONA

Mots Clés