> Accueil

Bilan TDM - The end !

Fin du voyage de Yann et Géraldine !

Schöffel, c’est, depuis des générations, la marque reconnue des professionnels du vêtement outdoor. De ceux qui, lorsqu’ils achètent le produit, sont sûrs de leur fait.
Mais Schöffel, c’est bien plus qu’un vêtement. C’est aussi et avant tout un engagement. Et cela ne s’achète pas mais se vérifie quand il s’agit - sur le long terme- d’emmener dans ses bagages la gamme de produits que Fabrice (directeur de Schöffel France) et toute son équipe ont choisie pour l’aventure Chemins du Monde.

Bien avant de s’envoler pour des contrées lointaines, la rencontre entre Chemins du Monde et Schöffel se fait dans une salle où show room et salle de réunion ne font qu’un. Le courant passe de suite. Sûrement parce que chacune des parties se comprend sans avoir à converser des heures durant. Prendre son temps et surtout le contrepied de notre société - où performance et rapidité (gages dit-on « de réussite ») - sont les arguments qui vont faire de Schöffel et Chemins du Monde un partenariat de qualité, d’amitié, et disons-le un succès !
Au départ du périple, le camion de l’expédition, Hachille, accueille dans ses 4 m² plus de vêtements qu’il n’en faut. Mais au final, après vingt-quatre mois de tests en Amérique du Sud, en Asie du sud-est et au Proche-Orient, l’ensemble de la gamme testée - par des météos aussi variées que la planète peut en proposer - a fait ses preuves jusqu’à l’usure ; de celle que l’on aime et qu’on ne peut quitter.
Si le pari est réussi pour l’aventure Chemins du monde, c’est aussi parce que dans ses bagages, se trouvait, au milieu de la pile de polaires, pantalons, chemises ou vestes, une confiance, des échanges et des encouragements.
En cela, Schöffel, au-delà du partenariat, a contribué à rendre certaines journées plus légères que d’autres. A Fabrice, Martine, Jean-Daniel et toute l’équipe, Chemins du Monde répond une nouvelle fois : merci !

Aujourd’hui l’aventure est terminée physiquement mais dans les têtes, elle continue de vivre et ce encore pour longtemps. Sur la route du retour définitif, un arrêt en Savoie permet de prendre à nouveau la mesure du soutien de Schöffel durant les mois passés. Non sans humour et avec beaucoup de chaleur, Schöffel nous reçoit d’abord autour d’une raclette, un plat ô combien rêvé après une longue diète sans fromage (belle surprise !), et ce avant même de débattre des tests produits. L’heure est davantage aux récits et aux anecdotes qu’au travail. On prend son temps encore et toujours !
Les souvenirs affluent aussi quand au cours des mois écoulés, Hachille se trouve régulièrement en difficulté et ses propriétaires déprimés mais l’équipe Schöffel suit les évênements de près et s’attache à envoyer les ondes positives pour la suite de l’aventure.
Enfin, communication, sourires et dynamisme de tous, ont créé entre Schöffel et Chemins du Monde un lien fort.
Si vous emmenez Schöffel en voyage, préparez-vous à enfiler bien plus qu’un vêtement car telle la formule appliquée et disponible sur le site www.schoeffelenvoyage.com : Ils voyagent avec vous !... L’ équipe ?… Sans nul doute !

Les inuits disent de l’homme blanc qu’il parle souvent pour ne rien dire. Chez eux, les formules toutes faites pour dire « Au revoir, adieu, à bientôt, etc… » n’existent pas.
A vous tous, de Schöffel et d’ailleurs, Chemins du Monde ne vous dit pas « Adieu » ou ne signe pas cet dernier article d'un « The End ! » mais vous souhaite simplement bonne route…