> Accueil

BOLIVIE - Splendeur de ses paysages

 

 
L'Altiplano, qui signifie "plaine d'altitude" en espagnol, est la plus haute région habitée au monde au coeur de la Cordillère des Andes après le plateau du Tibet. Situé entre 3 000 et 4 000m d'altitude, l'Altiplano est entouré des crêtes montagneuses des volcans actifs à l'ouest, et du désert d'Atacama (Chili), le secteur le plus aride du monde au sud-ouest. La plus grande partie est bolivienne. Nous avons choisi le 4x4 et un court raid sur 4 jours pour découvrir autrement la Bolivie et toute la splendeur de ses paysages.

Le départ se fait à Tupiza et Uyuni est notre point d'arrivée ; le tout pour 120€ par personne tout compris : logement (3 nuits), nourriture, pourboire, et le transport bien sûr. Mais le tour de 3 jours (80€ par personne) doit être tout aussi intéressant (de Uyuni à Uyuni ou encore de San Pedro de Atacama (Chili) à Uyuni).

Notre premier "choc" fut la Valle de la Luna. Ces montagnes effilées, à la roche rose, nous offrent un paysage minéral à couper le souffle.

 

 

Nous rencontrons ensuite sur notre route une piscine d'eau sulfureuse... à 32°C ! Ou encore l'arbre de pierre (arbol de piedra), vestige de l'érosion sur une grosse masse rocheuse volcanique... Les vents peuvent souffler ici à 180 km/h.
 


Des lagunes de toutes sortes de couleurs, où lamas, vicuñas et flamants roses vivent en paix...

 

Le dernier jour est dédié au Salar d'Uyuni. Cette étendue de sel (vestige d'un lac d'eau de mer asséchée) est située à 3 700m d'altitude. Avec une superficie de 12 500 km², il est le plus vaste désert de sel du monde et représente un tier des réserves de lithium exploitable de la planète. Sa formation remonte à 40000 ans époque à laquelle l'étendue d'eau salée était une partie du Lago Minchin, un lac préhistorique géant. En s'asséchant, il laissa derrière lui deux petits lacs encore visibles, le Lago Poopo et le Lago Uru Uru et deux grands déserts de sel, le Salar de Coipasa et le gigantesque Salar d'Uyuni.
 

 

Le sel est exploité, une production annuelle d'environ 25 000 tonnes ne risque pas d'épuiser les 10 milliards de tonnes estimées du gisement. Une activité touristique se développe pour faire découvrir les paysages lunaires de ce site. L'île de corail d'Incahuasi, couverte de cactus, est isolée dans ce désert salé et très prisée par les touristes. Les réserves de lithium, composant essentiel des batteries électriques, sont actuellement au centre des attentions de plusieurs multinationales, ainsi que du gouvernement.
 

 

En saison des pluies, comme en ce moment au mois de février, le salar est recouvert d'eau (une moyenne de 7cm). Les locaux utilisent le sel pour les touristes aussi : construction de magnifiques hôtels de sel (dont un hôtel/musée qui est situé au milieu du salar), mais aussi pour l'artisanat...
 
 


Lors de ce trek, Marie a porté la veste Alpine L par dessus le gilet Duffy, et le pantalon Outdoor Pants L.