> Accueil

CAMBODGE - Les dauphins de l'Irrawaddy

Quelque part au nord du Cambodge, les derniers dauphins d'eau douce peuplent le Mékong ...
 
Kampi, une destination touristique certes mais encore préservée du tumulte des foules que l’on trouve à Siem Reap, Phnom Penh, voire à Sihanoukville, station balnéaire du sud cambodgien. Après notre visite des temples, nous avons filé plus au nord-est pour atterrir à Kratie. A quelques kilomètres de cette bourgade, et le long du Mékong, se trouve Kampi. C’est ici que l’on peut encore apercevoir les dauphins de l’Irriwady Ces dauphins d’eau douce sont, selon les scientifiques, en voie d’extinction.
 
On en compte moins de cent aujourd’hui dans les eaux du Mékong, entre les rives du nord cambodgien et celles du sud laotien. Malheureusement, tués pour leur huile pendant le régime de Pol Pot, puis par la pêche à la dynamite ou encore aspyxiés par la pollution environnante actuelle, l’espèce a du mal à survivre, notamment les plus jeunes, trop fragiles pour résister.
 
Il est pourtant possible de les voir en embarquant pour une balade fluviale. C’est ce que nous avons fait en sachant que le prix de la balade est reversé à l’organisme de sauvegarde des dauphins.
Joueurs, ils le sont. Quand nous entendons un bruit d’expulsion d’air, à peine avons-nous la tête tournée qu’ils ont replongé. Nous guetterons ainsi la surface de l’eau pendant plus d’une heure, attentifs au moindre de leur mouvement rendant plus magiques encore ces instants de rencontres furtives.