> Accueil

*** Check-list pour partir zen en tour du monde

 

Elle tourne en boucle dans votre tête à quelques semaines du grand départ. Elle vous empêche de dormir. Elle vous hante comme elle a hanté les pensées d’autres voyageurs au long cours avant vous.

C'EST. LA. QUESTION.

Cruciale, angoissante et obnubilante : comment être certain de ne rien oublier avant de partir en voyage ?

Nos globe-Schöffel, Aurel et Claire, ont apporté - avec beaucoup d’humour – leur réponse et leurs conseils (consultez leur article).

Et pour vous rendre la vie plus facile, nous avons créé cette check-list (en mode rétro planning et téléchargeable en version PDF simplifiée) pour penser aux nombreux détails à régler avant son départ. Pas sûr qu’elle soit complète à 100%, mais elle vous permettra d’identifier les démarches (joies ?) administratives indispensables et d’éviter certains oublis… lourds de conséquences quand on se trouve à plus de 7.000 kms de chez soi quelques semaines plus tard !

 

1.        UN AN AVANT LE DEPART

 

  • Planifiez votre itinéraire. Rêvez et faites la liste des pays que vous souhaitez visiter. Si vous voyagez seul(e), cette étape sera facile. Si vous voyagez à deux ou à  plusieurs, cela risque d’être plus long ! Vous êtes arrivés à un consensus, bravo : première étape validée !
  • Etablissez votre budget (total et par pays). Demandez des devis pour vos billets d’avion. Consultez les blogs de voyageurs pour avoir une idée du coût de la vie dans les différents pays que vous allez visiter. En parallèle, faites un état des lieux de vos finances (les vôtres et celles que vous pourrez obtenir si vous contactez votre grande tante Claudine, vos grands-parents ou parents… qui ne veulent que votre bonheur et seront prêts à vous aider).
  • Généralement, cette seconde étape implique de revoir la première. Entre rêve et réalité, il y a des ajustements à faire. Et de nouveau, de longues discussions à prévoir si vous voyagez à plusieurs !
  • Choisissez : congé sabbatique ou démission ? Pour certains, la garantie de retrouver un emploi à son retour de voyage est rassurante. Pour d’autres, c’est comme un fil à la patte qui limite le voyage à 11 mois maximum. Mais cette réflexion est importante car votre employeur doit être prévenu suffisamment tôt pour s’organiser. Plus d’information sur le congé sabbatique ou comment donner sa démission.

 

2.        NEUF MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Fixez-vous une date de départ. Cela aide pour ancrer son projet dans la réalité et pour fixer les priorités jusqu’à cette date.
  • Cherchez un ou des sponsors. Là, il y a deux écoles :
- Les « non, je ne vendrai pas mon âme au diable »
- et les « toute aide est bonne à prendre ».
Trouver des partenaires demande du temps et un dossier de présentation soigné (et sans aucune faute d’orthographe). Soyez concis dans la présentation de votre projet, précis dans les avantages que pourra en retirer le partenaire et clair dans vos propositions (ce que vous êtes en capacité de faire en contrepartie d’une aide matérielle et/ou financière). Une vidéo de présentation est un plus. Vous montrez vos trombines (c’est tout de suite plus sympa de voir qui est derrière ce projet) et vos aptitudes audio-visuelles (nous sommes dans un monde de communication par l’image avant tout).
Les artisans, commerçants ou sociétés de votre région peuvent être séduits par votre démarche (surtout si la presse relaie votre projet). Certaines marques (vêtements et/ou matériel de sport) attribuent des bourses ou des aides. Contactez leur service marketing/communication en insistant sur la belle visibilité que vous leur offrirez au travers des photos, posts et vidéos que vous produirez (si vous êtes adepte du blog de voyage comme bon nombre de voyageurs maintenant) ou dans la presse (si vous avez des accointances avec le monde des médias).

 

3.        SIX MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Etudiez le coût de vos billets d’avions. Par agence ou via internet, faites des simulations et demandez des devis pour évaluer le budget de ce poste important.
  • Commencez des cours de langues. Si « Brian is in the kitchen » est la seule phrase qui vous reste de vos années collège, il est temps de réactualiser vos connaissances ou d’en acquérir de nouvelles. Bien que l’anglais vous permette de vous débrouiller quasiment partout, vous verrez combien seront appréciés tous vos efforts pour maitriser les mots de base comme « bonjour » « merci » et « s’il vous plaît » dans la langue du pays.
  • Réfléchissez au devenir de votre logement. Locataire : entamez les démarches pour donner votre préavis de départ. Propriétaire : choisissez entre vendre ou louer votre bien. Et dans les deux cas, pensez que vous allez devoir stocker vos meubles (après avoir donné ou vendu le superflu). Garde-meuble, costockage chez des particuliers, dépôt chez la famille ou les amis : à vous de juger.

 

4.        CINQ MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Achetez vos billets d’avion. A ce stade, vous ne devriez plus avoir de doute sur votre itinéraire… ou alors, vous êtes mal !
  • Vérifiez la validité de votre passeport. Ou faites votre demande si vous n’en avez pas encore.
  • Consultez votre médecin pour votre plan de vaccination. C’est l’occasion de l’interroger sur une pharmacie de base qui vous accompagnera tout le long du voyage et qui vous permettra de faire face aux petits tracas du voyage. Dans la foulée, vous en profiterez pour faire un check-up avec votre dentiste, votre ophtalmo et pour les filles, votre gynéco.

 

5.        TROIS MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Créez votre blog de voyage. Un moyen sympa pour tenir informé son entourage !
  • Choisissez votre assurance voyage. S’il est bien une chose sur laquelle il ne faut pas lésiner, c’est bien celle-là ! Une hospitalisation aux USA ou un rapatriement à partir du Laos peuvent vous laisser sur la paille. Il faut donc bien vous renseigner sur les conditions de prises en charge de l’organisme avec lequel vous allez fonctionner.
  • Prenez rendez-vous avec votre banquier. Prévenez-le de votre départ pour trouver la meilleure solution pour vous et vérifiez avec lui la date d’expiration de vos cartes, la possibilité de paiement par carte à l’étranger avec envoi d’un code par SMS, les plafonds de retrait fixés à l’étranger. Pensez également à ouvrir un compte dans une (ou des) banque(s) en ligne ou à vous procurer une carte de crédit prépayée (utilisable partout dans le monde, elle pourra – au besoin - être rechargée également via internet par un de vos proches).
  • Faites votre demande :
- de permis international. Et réglez la question de votre voiture : vendez-là si vous ne voulez pas la garder / trouvez un endroit pour la garer / faites les papiers nécessaires pour permettre à quelqu’un de votre entourage de l’utiliser durant votre absence.
- de visa (pour les 3 premiers pays visités) et vérifiez les conditions d’obtention pour les suivants.
  • Pensez à résilier tous vos abonnements dans les temps : électricité, gaz, mutuelle, assurances (auto et habitation), la téléphonie fixe ou portable, internet, transport, cinéma, salle de sport…
  • Faites votre déclaration d’impôt anticipée. Ou prévoir de la faire en ligne pendant le voyage (réunir à cet effet tous les documents nécessaires).

 

6.        DEUX MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Achetez votre matériel. Sac à dos, vêtements mais aussi appareil photo et ordinateur. Téléchargez les logiciels dont vous aurez besoin (retouche photos ou montage vidéo) si vous gérez un blog et surtout, familiarisez-vous avec !
  • Envoyez un message à tous vos contacts. Avec un lien vers votre blog et en donnant l’adresse mail sur laquelle on pourra vous joindre en voyage. Profitez-en pour leur demander s’ils n’ont pas des amis résidant dans les pays que vous allez visiter. Utile en cas de coup dur !

 

7.        UN MOIS AVANT LE DEPART

 

  • Faites appel à toutes les bonnes volontés pour vous aider à déménager. En général, c’est à cette période que vous l’organisez !
  • Préparez votre trousse à pharmacie.
  • Donnez procuration à une personne de confiance et faites suivre votre courrier chez elle.

 

8.        PLUS QUE 15 JOURS AVANT LE DEPART

 

  • Faites la fête avec vos proches.
  • Testez votre sac rempli ! Une petite sortie en forêt vous permettra de vérifier si le poids de celui-ci est acceptable et de l’alléger un peu dans le cas où vous auriez eu les yeux plus grands que le sac !
  • Numérisez tous vos documents importants (passeport, carte d’identité, vaccins, détails assurance et informations de vols). Envoyez-vous les sur votre mail. Gardez une copie papier sur vous. Imprimez certaines attestations d’assurance qui vous seront demandées pour certains visas faits sur place.
  • Prévoyez des photos d’identité pour les visas demandés en cours de route.
  • Remplissez votre smartphone de musique et  votre liseuse de quelques bons romans.
  • Passez-vous l’envie de fromages et de charcuterie !
  • Faites les achats de dernière minute. Promis : il restera toujours quelque chose à laquelle vous penserez in extremis !