> Accueil

** Comment laver et entretenir sa veste Schöffel

Nos vestes sont conçues pour vous accompagner pendant de nombreuses années... pour peu que vous en preniez soin et que vous sachiez comment les laver et bien les entretenir !
 

 

Posons immédiatement les bases : nous parlons ici de l'entretien des vestes à membrane (Gore-Tex®, Venturi®), dont la technicité effraye et fait dire à certains : "Je la lave quasiment jamais, par peur de l'abîmer". Croyant ainsi bien faire, en fait, c'est tout le contraire qui se produit.

Nous allons donc faire la chasse à trois idées reçues et vous indiquer comment bien laver et entretenir votre veste Schöffel.

 

Idée fausse n°1 :

Moins on lave sa veste, meilleure sera sa longévité.

 

Pour ceux qui n'auraient pas déjà consulté notre rubrique Lexique et la page qui explique ce qu'est une membrane : pas d'impasse, commencez par là !

Maintenant que vous connaissez l'utilité d'une membrane et ses avantages, vous comprenez d'autant mieux pourquoi il ne faut pas badiner avec l'entretien de votre veste. En effet, lorsque la saleté se dépose sur la membrane, il y a trois conséquences :

  1. La membrane ne remplit plus son rôle de barrière contre les intempéries (pluie, neige). Le tissu extérieur peut "absorber" plus ou moins fortement l'eau (manque de déperlance qui joue sur l'imperméabilité).
  2. Elle n'est plus coupe-vent. Une veste dont le tissu de surface devient mouillé peut vous faire perdre jusqu’à 97% de votre isolation. Vous pouvez ressentir les contraintes liées à l'effet Windchill
  3. Elle n'assure plus de façon optimale l'évacuation de la transpiration. Vous perdez en respirabilité.

 

Au contraire : il faut laver régulièrement votre veste et dès que des traces de salissure apparaissent, si vous souhaitez garder ses performantes intactes.
 

Idée fausse n°2 :

On ne peut pas laver sa veste en machine à laver.

 

crédit photo : www.http://astuceco.fr

Deuxième idée reçue qui trotte souvent dans la tête de ceux qui lavent peu leur veste : "Pour entretenir sa veste technique, on est obligé de passer par la case pressing". Pas du tout : votre machine à laver familiale est tout à fait adaptée. Vous trouverez, dans l'une des nombreuses poches de nos vestes, une étiquette avec les différents symboles d'entretien des textiles. En vous référant à ces symboles et les régles d'entretien qui en découlent, voici comment procéder :

  • Si votre veste est tâchée, vous pouvez prétraiter les zones salies avec un savon au fiel de boeuf (en magasin bio) ou du savon de Marseille.
  • Fermez tous les zips et placez correctement les scratchs puis mettez votre veste à l'envers
  • Lavez votre veste selon les symboles d'entretien indiqués sur l'étiquette intérieure (généralement, lavage à froid ou 30°, programme délicat ou laine)
  • Jamais d'assouplissant : sa composition abimerait la membrane. Il est même recommandé de faire un cycle de rinçage de votre machine pour en éliminer toute trace avant de laver votre veste
  • Pour la lessive, deux options : les produits spécifiques pour vêtements de sport (vendus en magasin de sport) ou des lessives douces et solubles pour linge délicat ne bouchant pas les pores de la membrane.
  • Programmez un cycle de rinçage supplémentaire, pour ôter toute trace résiduelle de lessive.
 
En respectant scrupuleusement les indications portées dessus, votre veste passera en toute sécurité en machine à laver.

 

Idée fausse n°3 :

Il n'y a rien à faire si la déperlance du vêtement n'est plus optimale.

 

Malgré tous vos efforts et le soin apporté à l'entretien de votre veste, sa déperlance n'est plus aussi grande qu'au début. Et vous vous dites que c'est normal : "Au bout d'un certain temps, on ne peut pas espérer mieux".

Et bien, vous avez tout faux ! La réactivation de la déperlance de votre veste fait partie de l'entretien normal de celle-ci. Quand faut-il s'en préoccuper ? Dès que vous constatez que les gouttes de pluie sur votre veste ne "roulent" plus et sont absorbées par le tissu. Certes, s'occuper du traitement déperlant de votre veste demande à être fait moins régulièrement que le lavage, mais cette opération n'en demeure pas moins importante.
 

Réactiver la déperlance passe par 3 étapes :

  1. Lavage avec rinçage supplémentaire (voir nos conseils plus haut). Les membranes ne supportent définitivement pas la saleté : on vous l'a déjà expliqué en préambule !
  2. Séchage ou repassage (la chaleur réactivant les propriétés déperlantes du traitement). Placez votre veste dans votre sèche-linge (oui, oui !) à température modérée et peu de temps (en vous référant toujours aux symboles d'entretien de votre veste). Vous pouvez également repasser votre veste au fer doux (sans la fonction vapeur), en préservant la membrane de la surchauffe ou de la brûlure, par une serviette ou un tissu entre la veste et le fer
  3. Application d'un spray hydrofugeant, dans le cas où les deux premières étapes ne vous donneraient pas entière satisfaction. Opération à réaliser dans une pièce bien aérée ou à l'air libre, en disposant votre veste bien sèche sur un cintre : ce sera plus facile.
 
Ainsi bichonnée, votre veste retrouvera ses qualités de déperlance... jusqu'à la prochaine réactivation.
 
Dernière chose : vous pouvez retrouver des conseils d'entretien plus ciblés pour laver vos vêtements, en consultant notre rubrique Matières Textiles et plus particulièrement les articles consacrés au Gore-Tex® et au Venturi®. En bas d'article se trouvent des liens qui vous renverront vers une fiche d'entretien complète par matière.
 

Et maintenant, plus d'excuse. A vos machines... prêts ? Lavez !