> Accueil

JAPON - Les neiges d'Hokkaido

cesser dans ce pays. Le sommet de l’Asahidake sera malgré tout atteint et nous nous offrirons en prime une belle descente dans le cratère droit en direction des fumeroles. C’est vraiment très impressionnant. L’odeur de soufre est forte et la pression, violente, fait jaillir les fumeroles avec un bruit « d’enfer » ! Et puis, pour les jours qui suivent, la tempête va enfler, grossir…et se transformer en véritable blizzard.
Cette fois, impossible de quitter l’abri – parfois relatif – de la forêt…le vent est trop violent. Nous enchaînerons donc des « runs » entre les bouleaux, profitant au maximum de cette fameuse neige nippone.

Au fil des jours, nous découvrons et apprécions une culture et un art de vivre totalement différents des nôtres. La culture des onsen, ces sources chaudes présentes partout dans le pays et dans lesquels les japonais passent de longs moments. C’est un véritable art de vivre et à notre tour nous y succombons avec grand plaisir après ces heures de ski dans la tourmente. Les hôtels dans lesquels nous logeons ont leur propre onsen…ici pas de douche dans les chambres mais des bains chauds collectifs…L’ambiance est garantie, immergés dans des bassins intérieurs, ou mieux encore, extérieurs, dans une eau à 40°, à regarder passer la neige à l’horizontale avec les cheveux qui gèlent sur la tête !

L’autre grande découverte d’un voyage au Japon est la nourriture. Là aussi, ce sont des sensations, des goûts et odeurs totalement nouveaux.


Disons-le tout net : la gastronomie japonaise est d’une richesse et d’une subtilité inouïes. C’est aussi pour nous, occidentaux, un énorme choc gustatif et culturel associé toujours à un choc visuel. Les plats, la table…se doivent de toujours être esthétiques et offrir un équilibre visuel et de couleur. Avant de goûter, cela doit être beau et harmonieux et l’on assiste toujours à un génie de la présentation où le moindre détail a toute son importance.


Et puis en bouche, c’est un festival de subtilité et goûts…Mieux vaut être curieux pour apprécier cette cuisine…mais quel festival que de découvrir cet art culinaire !
Et la chance nous sourira finalement…en ce beau matin à Tokachidake. Ces énormes volutes qui obscurcissent le ciel à l’horizon, en direction du sommet, ne sont pas des nuages pour une fois, mais des fumeroles volcaniques projetées à plusieurs centaines de mètres de hauteur. Dans cette zone, un bulletin d’alerte est émis avec une zone interdite pour risque d’éruption volcanique. Au Japon, en plus du bulletin de risque d’avalanche, il convient de se méfier des risques volcaniques !
Aujourd’hui, il fait grand beau. Soleil et ciel bleu…nous avions presque oublié et nous sommes bien décidés à profiter pleinement de cette journée.
Sommet du volcan Tokachidake - 2100m.


Nous goûtons enfin au paysage, magnifique. Puis nous partons pour une longue chevauchée sur les crêtes et volcans du Daisetsusan…enchaînant plusieurs sommets.

Mots Clés