> Accueil

JAPON - Les neiges d'Hokkaido

L’ambiance est irréelle, les parois plaquées de givre et champignons de glace…Certes, en altitude, la qualité de la neige n’a rien à voir avec la poudreuse plus bas, en forêt…mais quel plaisir, quel bonheur de renouer avec les cimes et d’embrasser ces paysages étonnants !

Le ski de randonnée ne se doit-il pas d’être un subtil équilibre entre tous ces moments et sensations ?


Alors, le ski de rando au Japon ? Beaucoup d’émotions et de sensations…un beau voyage et des neiges nippones vraiment exceptionnelles !
J.F.Grandidier
Mars 2015


Le Japon pratique ou comment voyager sur l’île d’Hokkaido :


Période : pour profiter de la grosse poudre, février / mi mars. Mais c’est aussi la période des conditions météos difficiles.
Aérien : vol Genève / Tokyo / Sapporo avec stop à Tokyo au retour – 870 €
Se déplacer : nous avons fait le choix de louer des voitures à Sapporo.
A Tokyo, prendre le métro reste une expérience inoubliable…mais les japonais sont très souriants et serviables…
Location : 1 voiture pour 10 jours, compter 850 € + l’essence. Il faudra aussi faire traduire votre permis français en japonais (20 € environ).
Attention, la conduite est « sportive » sur route enneigée mais les voitures sont bien équipées !
Hébergement : contrairement aux idées reçues, on se loge à bon prix au Japon et on peut manger à encore meilleur tarif !
Niseko : l’offre est importante et très variée en prix. Nous avions fait le choix de loger à l’extérieur de la station, dans un petit village au pied du Yotei San, Makkari. Demi-pension à 40 € dans un petit hôtel sympa où l’on occupait les 6 chambres Il y a un onsen à 5 minutes
Asahidake : logement dans un « onsen ». C’est une expérience à ne rater pour rien au monde. De toutes façons, pas le choix : c’est le bout de la route en hiver….54 € en demi-pension
Tokachidake : là encore un « onsen », en bout de route. Grande classe et restauration vraiment remarquable. Demi-pension à 62 €
Sapporo : auberge de jeunesse - 30 € la nuit
Tokyo : hôtel dans un quartier central proche de Shinjuku – 38 € la nuit
Repas : Il faut absolument tester les sushis, les plats de poissons crus….C’est un peu cher mais cela vaut le détour. Le poulpe dans l’assiette avec ce gros oeil qui fixe les convives….un grand moment d’émotion !
Pleins de petits restos aussi avec des viandes grillées (yakitoris), des nouilles diverses (soba – udon) servies généralement avec un bouillon de poisson ou de viande selon et diverses garnitures.
Ne pas oublier la fondue japonaise et bien sûr les nombreuses variétés de bières et de sakés. A consommer avec modération !
Et bien entendu, tous ces mets se dégustent à la baguette, comme il se doit !
Langue : attention, peu de japonais parlent anglais ou alors considèrent qu’ils ne parlent pas assez bien et de ce fait « refusent » de le parler…donc pas toujours simple de se faire comprendre et encore moins de préparer son voyage.
Tokyo : un monstre urbain, avec plus de 25 millions d’habitants. C'est une ville en « 3D ». On se déplace soit en souterrain soit en aérien et souvent avec plusieurs étages…et on ne retrouve le sol qu’une fois arrivé dans le quartier où l’on se rend. Tokyo, c’est une alternance d’extrême modernité et de tradition…des quartiers ultra-modernes avec des gratte-ciels hallucinants et une vraie recherche architecturale, des panneaux luminescents énormes mais aussi des quartiers paisibles avec des maisons en bois, des mini-restaurants traditionnels…et puis des espaces verts, des parcs…un peu partout.
La foule est présente mais les japonais sont très disciplinés et cette foule n’est jamais oppressante. Et puis, il y a pleins de quartiers plutôt calmes partout dans la ville.

Mots Clés