> Accueil

L'art du stop

 

Voyage long cours ou petit déplacement quotidien, l'auto-stop est le moyen de déplacement le plus aléatoire qui soit !

 

 

Les avantages sont nombreux :
  • Facilité d'utilisation : tendre le pouce est à la portée de tout le monde et fait parti d'un langage universel !
  • Facilité de stockage... on a toujours au moins un pouce sur soi...
  • Facilité économique : en effet, le stop est une façon gratuite de se déplacer. Il est improbable que quelqu'un vous demande quelque chose en contre-partie... ou alors, vous avez tendu le pouce à un taxi !
  • Un moyen écologique... puisqu'il augmente le nombre de personne dans un véhicule qui se déplace quasiment à vide...
  • Un moyen d'échanger des idées, de connaître les bons plans des locaux, un moyen d'occuper le chauffeur, afin que son voyage passe plus vite, qu'il ne s'endorme pas... (S'il s'endort, prenez le volant !)
  • Ce moyen de déplacement transforme un simple déplacement en aventure... car l'inconnu est le mot-clé de l'auto-stoppeur !


A tout avantage correspond un inconvénient !
  • Il est impossible de faire du stop là où il n'y a pas de voiture !
  • Il est inconcevable de faire du stop passif* la nuit
  • Il est improbable que les hommes aient plus de chance que les femmes d'être pris
  • Il est fort probable que, de ce fait, il y ait des tordus qui veulent bien plus, que de transporter ces femmes ! (bombe lacrymo conseillée)
  • Il est plus que déconseillé de se donner une heure d'arrivée !

 

Le stop actif, le stop passif. Définitions

Pour stopper les véhicules, surtout si l'on veut arriver à destination, il faut le faire de façon active, avec le sourire, une pancarte, interpeller les gens, s'habiller de façon voyante, afin de ne rater aucune occasion ! Les regarder dans les yeux, leur faire signe... Tous les moyens sont bons et il faut inspirer la confiance !

La version hyperactif, qui fonctionne encore mieux si vous êtes deux, c'est de s'arrêter à une station service et de demander directement où vont les chauffeurs, car ils sont souvent très seuls et ne demandent que d'avoir une bonne compagnie ! Le premier contact est alors important... Soyez vous même et parlez de vos origines si vous êtes étrangers... ils adorent comparer leurs Us et coutumes !

Le stop passif, au contraire, est une façon complètement endormie de faire du stop.

Couché sur son sac, la pancarte posée contre, en train de lire un bouquin et à la limite, tendre le pouce quand la voiture est déjà passée....

Les deux moyens fonctionnent... tout dépend du taux de caféine que l'on a en réserve et du temps que vous avez devant vous.

 
Avec ou sans pancarte ???

La pancarte est le meilleur moyen de compléter l'information que l'automobiliste va recevoir en une fraction de seconde !

S'il va dans cet endroit, connu de lui, et qu'il a la place, l'envie, la confiance, le temps de s'arrêter, la place pour s'arrêter, la vitesse pour s'arrêter... ( beaucoup de paramètres vous trouvez, hein ?? ) ... si TOUT est réunit ! Alors PEUT-ÊTRE va-t-il s'arrêter... car il est peut-être au téléphone ! Ou en train de manger !

Les automobilistes ne s'arrêtent que s'ils ne sont pas occupés !

Aussi, la pancarte est fortement recommandée pour les longues distances !

Plus la pancarte est grande, mieux c'est !

Vous pouvez aussi marquer des étapes de votre trajet... il faut que le potentiel chauffeur se sente concerné !

En ville, ou lorsque vous vous déplacez non loin de là, la pancarte n'est pas importante. Il y a de toute façon trop d'informations qui agressent les automobilistes dans les centres urbains (circulations, dangers, piétons, publicité, ajoutez le téléphone qui sonne, la radio et les gamins qui pleurent !)

 
Faire du stop avec un chien !

Et bien c'est non seulement possible, mais c'est surtout très rare que les personnes réticentes au début, repartent sans le couple maître/chien ! L'idéal est d'avoir un gros sac posé au sol derrière lequel le chien se cache !

Ensuite entre les négociations : il est propre, il vient de loin, je voyage toujours avec lui, j'ai un drap pour que vous n'ayez pas de poils dans votre voiture....

 
Faire du stop à plusieurs... et chargés (Gros bagages) !

Les chances d'être pris diminuent énormément avec le nombre de bagages, et pire, avec le nombre de personnes !

Préférez des équipes de 2 maximum et cachez les bagages au début, ou tout du moins, ne vous étalez pas comme si vous faisiez une braderie !

Les endroits stratégiques :

Feux tricolores, 30 m derrière la sortie d'un rond point dans le direction voulue, stations services, sortie d'entrepôts de Frêt Routier, les sorties de village, les voies d'insertions de voie rapide (limite mais faisable !)

Les endroits à éviter :

Sur l'autoroute, les voies rapides, les coins sombres, au centre ville, les déserts, les circuits de courses automobiles, les zoos ...

Entraînez-vous ! Tendez le pouce !


Alternative : le co-voiturage... (tapez "co-voiturage" dans un moteur de recherche, vous allez pouvoir réduire le coût de vos déplacements en les rendant plus intéressants, plus riches !).