> Accueil

Micro Dynamic, Thermoloft et Alpine... Le bilan!

Test vêtement réalisé par Virgile Charlot au cours de son épopée africiane.

 
Ce n'est pas un bilan carbone mais une analyse des vêtements que j'ai utilisés dans la première partie de mon voyage
Depuis l’Afrique, les quelques images qui percent de la France me donnent des frissons. La banquise serait-elle elle aussi en voyage au cœur du vieux continent ? Cela fait presque une année que je n’ai pas vu le thermomètre descendre sous la barre des 20 degrés…Ah l’Afrique !
 
undefined undefined

Je me souviens de mon départ en plein hiver et du mercure sous la barre des 0°. Pédaler dans ces conditions pouvait faire figure de blague…et pourtant ! Avec un équipement adapté, les éléments n’ont pas été insurmontables. Je n’ai jamais quitté ma veste Alpine X, résistante à toute épreuve et imperméable. Ce n’est pas du luxe lorsqu’il tombe des trombes d’eau tous les jours et que la neige s’invite parfois jusqu’en Andalousie. Pourvue d’une très bonne capuche à rigole qui conduit l’eau dans le dos lors des grosses pluies et des chutes de neige, de zips latéraux pour facilement s’aérer (dans l’effort, c’est très appréciable !) et de nombreuses poches zippées, je dois beaucoup à cette veste. Très souple et fine, j’ai pu la porter en permanence. Je l’ai tout autant appréciée lorsque le vent glacial soufflait sans discontinuer car le Gore-Tex est extraordinaire pour couper court aux courants d’air insupportables qui peuvent remonter dans le dos jusqu’à la nuque.

undefined undefined

Les bouts des manches sont équipés de scratchs parfaitement étalonnés qui permettent de facilement serrer la veste autour des poignets, même avec des gants ! Une super veste pour l’hiver, à combiner avec des sous-couches comme la micro-polaire Micro Dynamic M qui est parfaitement adaptée aux longues excursions sportives en climat frais ou froid. Chaude même mouillée, résistante, pourvue de poches pratiques et d’élastiques pour passer les pouces en bout de manches, elle est idéale pour les efforts intenses dans le froid. D’autant plus qu’elle protège bien le cou. Un peu élastique, elle épouse les formes du corps. Elle m’a accompagné du début du voyage jusqu’à ce que je la perde au Cameroun… J’étais furieux !

undefined undefined

Et quand la température descend vraiment et que la Micro Dynamic M est un peu juste, la doudoune Thermo Loft M en Primaloft fait des merveilles.

undefined undefined

Compacte et légère, avec ses bouts de manches pourvus de trous pour passer les pouces et ainsi éviter que les poignets soient découvert,s elle est un vrai plus quand il fait -15° sur la route… Par contre, elle n’aime pas l’humidité et quand on bouge beaucoup à l’intérieur, surtout avec la surveste Alpine X en Gore-Tex par-dessus, on se retrouve rapidement mouillé ! Et le séchage n’est pas simple quand on n’a pas accès à une source de chaleur en plein hiver… et oui, l’hiver : c’est l’hiver !

 

Mots Clés