> Accueil

Moustiques : Prévention et Guérison

serpentins insecticides à vos pieds car les moustiques apprécient tout particulièrement les chevilles et les mollets.

 

  • La nuit, moustiquaire et prise murale : Dans les zones à risque, la moustiquaire imprégnée est la seule chose qui pourra vraiment vous protéger des moustiques durant la nuit. Ailleurs, une petite prise murale avec une tablette insecticide n’est pas fiable à 100% mais vous permettra de limiter les attaques.
 
  • Attention au parfum : faîtes attention au choix de votre parfum qui peut vous rendre encore plus attirant.
 
  • Habillez-vous de manière adéquate : mieux vaut privilégier les vêtements longs, amples et de couleurs claires, la peau sera ainsi moins exposée.
 
  • Eviter les points d’eau : Les moustiques sont nombreux à proximité des endroits où ils peuvent pondre. Par conséquent, il faut chercher à éliminer l’eau stagnante (seaux, poubelles, pneus, récipients…), couvrir les réservoirs d'eau, évacuer l'eau des bâches et choisissez un autre lieu de pique-nique que celui près d’une mare ou d’un ruisseau!
 
  • Placer un ventilateur : les moustiques ne pouvant pas lutter contre les flux d’air, placez un ventilateur dans la chambre ce qui les empêchera d’entrer ou de se déplacer convenablement.
 
  • Avaler de la Vitamines B : selon les recommandations d’un pharmacien thaïlandais, avaler de la vitamine B aurait pour faculté de modifier votre odeur corporelle et de la rendre moins attrayante aux moustiques !
 
  • Boire du jus du fruit de la passion (également appelé jus de la paciflore) : dans la série des recettes de grand-mères, le jus du fruit de la passion aurait également pour propriété de modifier l’odeur corporelle. Très honnêtement, nous n’avons pas testé.
 
  • La citronnelle : contrairement à ce que l’on pense, certes les moustiques n’apprécient pas son odeur mais pour autant cela ne les empêcheront pas de vous piquer si votre répulsif ne contient pas l’une des 4 molécules d’insecticides mentionnées ci-dessus! Optez pour la citronnelle pour vos bougies mais pas en répulsif :)
 
 
II- Comment soulager une piqûre ?
 
Un moustique vous a vaincu, le mal est fait : un joli bouton rouge est apparu et les démangeaisons redoublent d’intensité. Voici 6 conseils pour les soulager… 
 
 
  • Le Baume du Tigre : c’est incontestablement le remède indispensable à tout globe-trotteur. Plus connu pour soulager les douleurs musculaires, il se montre tout particulièrement efficace pour soulager les démangeaisons suite à une piqûre d’insecte. Le golden cup balm est également très performant.

 

 
  • Un glaçon : si vous n’avez rien sous la main pour parasiter les démangeaisons, faites les restaurant et bar du coin, ça il n’y a rien de tel qu’un glaçon ! Appliquez-le à l’endroit de la piqûre pendant une quinzaine de secondes.
 
  • Le Zap-it : ce petit pistolet soulage les démangeaisons en envoyant de petites impulsions électriques. Nous avons découvert cela Au vieux Campeur et on adore!
 
 
  • Les antihistaminiques : Leur utilisation est très efficace. Sous forme de crème, ils agissent en bloquants les effets de l’histamine et soulagent les démangeaisons les plus vives.
 
  • Les corticostéroïdes : ils sont en général d’un grand confort et très efficaces contre les piqûres. Elles diminuent les conséquences de la réaction inflammatoire, c'est-à-dire à la fois les démangeaisons et le gonflement de l’œdème. 
 
 
 
Vous voilà désormais en possession d’un plan d`attaque et de contre-attaque anti-moustique. Mais plaisanterie mise à part ces insectes sont une véritable plaie surtout dans les régions où ils sont vecteurs de maladies graves. Donc ne les sous-estimez pas et protégez-vous !
 

Nos vêtement testés :

Femme : Pantalon JOHANNA