> Accueil

NEPAL - Rencontres aux détours des chemins

Me voilà de retour à Katmandou après 20 jours dans le kumbu. Difficile de raconter en quelques mots ce séjour. Je pensais à un trek plutôt solitaire, mais je suis allée de rencontres en rencontres et d'histoires en histoires.
C'est peut être le fait d'être seule, je ne sais pas vraiment, ou alors c'est tout simplement cette facilité avec laquelle on peut créer des liens avec les sherpa et les Rai qui peuplent cette région.
L'aventure commence toujours dans le bus : 12h pour rejoindre Jiri, ça laisse du temps pour la rencontre ...
Il y a eu ce vieux professeur de mali, cette famille de sherpa qui rentrait à Paplue ... et tous les autres ...
On ne parle pas beaucoup en marchant, mais c'est un autre échange, on marche ensemble. Après quelques heures, il y a la pause. On boit le tchang et on se detend, c'est là qu'on se raconte un peu nos histoires. Je suis toujours frustrée de pouvoir m'exprimer pleinement, mon nepali est vraiment basique et je dois faire avec.
Cependant, j'aime beaucoup ces atmosphères qui se créent, la chaleur et la complicité s'installe rapidement.
Quand on finit par se quitter, je continue à penser à ces gens, à ces vies complètement différentes de la mienne, réduites à l'essentiel. Nous avons marché ensemble mais dans des directions différentes en quelque sorte. Je marche en direction de Gokyo par choix et par envie. Darma et sa famille marchent en direction de Paplue parce que c'est comme ça. Ce trajet depuis Jiri, il le connait bien, lui aimerait voir un jour la route carrossable venir jusqu'au village. Comme tous ses amis, très jeune, il a commencé par être porteur pour ravitailler l'ensemble des villages jusqu'à Namche Bazaar. De longues et pénibles journées avec des charges qui vont jusqu'à 120 kilos : on a du mal à le croire. Le salaire des porteurs est lui aussi incroyable. C'est variable en fonction de la distance mais c'est à peu près 50 Roupis le kilo (50 CENTIMES) ...
Je dois déjà terminer,  je suis de retour à Katmandou et comme il est bientôt 12h, l'électricité va être coupée d'ici peu.