> Accueil

Nlle-Calédonie - Test polaire Hybrid Shirt

 
"Pourquoi la Nouvelle-Calédonie ?" demanderez-vous assez logiquement. Après tout, le choix de tester une veste polaire dans un territoire connu pour ses douceurs climatiques ne semble pas le plus approprié du monde. 
Sauf que…
En juillet, c'est l'hiver ici. Et quand bien même, n'en déplaise aux locaux, le climat ne serait pas franchement froid, la Nouvelle-Calédonie en hiver offre des diversités dans sa météo (15 à 25°, pluies et vents fréquents en alternance avec du beau temps changeant, nuits fraîches) qui illustre assez bien l'utilisation que l'on peut faire de la Hybrid Shirt : un vêtement très polyvalent, agréable à porter, multitâche. En Nouvelle-Calédonie en juillet, on ne part pas camper sans. Et plus largement, après cinq mois de voyage, le constat que je peux en faire est implacable : en ayant traversé la moitié du monde du Nord au Sud, de la Russie à l'Australie, et en ayant traversé tous les climats compris entre le froid sibérien et l'été thaïlandais, j'ai toujours eu la veste sur moi, en mer, sur terre ou en montagne par 2500 mètres d'altitude. Ces quelques photos ci-dessous en sont la preuve.
 
 
Avec l'Hybrid Shirt à Byron Bay, sur la côte est australienne... 
 
 
Sur un catamaran au large de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
 
 
Quand l'utilisation et le climat le nécessite,  la polaire Hybrid Shirt est aussi un bon complément aux autres vêtements. Sous la grosse veste quand il fait très froid. Dans le sac, "au cas où", quand il fait très beau et que le temps peut changer. Au printemps, elle offre un bon confort à température ambiante. C'était pour nous le cas en Chine ou en Australie...
Ses points forts ? Les manches dotées d'ouvertures pour passer les pouces et assurer la meilleure isolation possible, ses poches zippées et la petite poche intérieure pour glisser le portefeuille, son col large qui protège le cou. 
 
 
Aux gorges du Saut du Tigre, en Chine, où l'on passe rapidement du soleil à l'ombre... 
 
 
En Russie, sous la neige, la polaire permet de faire un rapide saut à l'extérieur... 
 
 
Le kangourou, presque aussi doux que l'Hybrid Shirt de Manu ! 
 
 
Dans le bush australien, sur les hauteurs de Brisbane, malgré le soleil, les manches sont bienvenues. 
 

 
Pour se protéger du vent, la polaire est indispensable au moment de la sieste sur le catamaran ! 
Discrète, urbaine, la polaire s'adapte à tous les environnements. 
 
 
En complément d'un pantalon doublé Schöffel et de la veste imperméable assorti, la polaire est l'alliée idéale du randonneur. 

 

Nos vêtements testés :