> Accueil

Principes des couches

Le but du système des 3 couches est d’utiliser un minimum de vêtements pour un maximum d’efficacité. Ce que l’on recherche est d’être à une température confortable dans toutes les circonstances (pendant l’effort et à l’arrêt). Voici une explication du système multicouche, couche par couche.

 

  1. Les vêtements de la couche confort sont coupés près du corps, ont un contact direct avec la peau et évacuent rapidement la sueur pour maintenir le corps au sec. C’est probablement la couche qui est la plus négligée alors qu’elle joue un rôle très important. Il faut savoir que si votre peau est humide ou au contact de quelque chose d’humide, vous aurez froid plus facilement. Les vêtements de la couche confort doivent donc être « respirants », c’est-à-dire qu’ils doivent évacuer votre transpiration pour que celle-ci ne soit plus au contact de votre peau. Oubliez les t-shirts en coton : le transfert de l'humidité n'est absolument pas opérationnel. Des sous-vêtements en fibres synthétiques « respirants » sont typiquement utilisés en tant que couche de confort. L'autre option est la laine mérinos (avec un haut pouvoir isolant) mais sensiblement plus chère et plus fragile en entretien.
  2. La couche isolante emmagasine la chaleur du corps et évacue simultanément l’humidité vers l’extérieur. Des matières à fibres techniques (polaires par exemple) ou avec du duvet (certaines doudounes), des coupes confortables et des matières volumineuses à haute faculté d’emmagasinement de l’air caractérisent ces produits. Les vêtements synthétiques de type polaire sont de loin les plus couramment utilisés. Ils ont l’avantage de protéger du froid même quand ils sont humides, de transférer l’humidité à la couche externe et de sécher plus rapidement comparé aux vêtements en duvet.
  3. Tout à fait à l’extérieur se trouve la couche de protection dont le but premier est de soutenir l’évacuation de l’humidité vers l’extérieur et d'empêcher la pénétration de l’eau et du vent.  Son second rôle – presque aussi important – est d’évacuer la transpiration. Eviter à la pluie de pénétrer mais être trempé de transpiration ne vous apportera aucun confort. Ces produits nécessitent une membrane, des laminés et un enduit microporeux.

 

Maintenant, à vous de jouer avec ces différentes couches pour trouver l'association optimale lors de votre pratique sportive... Par exemple, si :

  • vous êtes particulièrement frileux et que votre effort est modéré, vous pouvez parfaitement mettre une couche de confort synthétique et une couche isolante en polaire Super Warm ou associer sous-vêtement en laine mérinos et duvet
  • vous ne craignez pas le froid et que votre effort est particulièrement intense, il sera préférable d'associer une couche de confort en synthétique et une micro polaire.
 

Sans oublier que pour toute randonnée, il vous faut absolument prévoir ces 3 couches dans votre sac !