> Accueil

Que sont-ils devenus ? Pascaline et François

Episode 7 - Des nouvelles de nos ex globe-Schöffel depuis leur retour.
Pour certains, la fin du voyage n'est pas si lointaine. Pour d'autres, la page "Tour du Monde" est bien tournée. Mais, nos ex-voyageurs ont sympathiquement répondu présents et se sont prêtés au jeu de la mini-interview que nous leur avions proposée. Vous retrouverez donc, dans les semaines à venir, plusieurs articles et pourrez avoir des nouvelles de chacun d'eux... En continuant par :

 

 
 

1.  Alors, depuis le 6 mai 2014, que devenez-vous ?

Une fois de retour "sur terre", il nous a fallu rapidement se mettre en quête de retrouver un endroit où vivre… Effectuer quelques démarches administratives et reprendre nos emplois début juin. Le retour fut bien moins complexe que nous l’appréhendions. D’ailleurs, peut-être est ce parce nous l’avions beaucoup imaginé et appréhendé qu’il a été plus serein. Nous sommes persuadés que le fait d’avoir de nouveaux défis et projets au retour facilite énormément le retour.  En ce qui nous concerne, la nouvelle aventure avait débuté presque trois mois avant notre retour... Hé oui, c’est à Lima que nous avons appris qu’un petit être nous avait rejoint incognito et pointerait le bout de son nez en décembre ! De quoi bien nous occuper l’esprit…

 

2.  Comment s’est passé votre retour ? Avez-vous eu des difficultés particulières pour reprendre un rythme de vie moins nomade ?

Après 11 mois et 2 jours de voyage, nous étions enfin de retour auprès de nos familles, nos amis, qui nous avaient prévu un bel accueil et des journées bien remplies avec eux. Cette première phase riche en émotion fut paradoxalement difficile pour nous : rester assis des journées entières, à table (sans parler de la quantité de produits du terroir, tant de nourriture… ), avec beaucoup d’émulation autour de nous…. Passer  près d’une année en tête à tête (excepté les formidables rencontres de notre périple)  à autant de monde et d’attention nous a quelque peu perturbés… Il est vrai que chaque jour, nous faisions le récit de notre aventure, les mêmes questions qui reviennent : quelle destination avez-vous préférée, où partiriez-vous vivre.. etc…

3.  C’est une citation bien connue de tous les voyageurs : « On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt, c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait», Nicolas Bouvier.En quoi votre voyage vous a-t-il changé ?

Nous mettons régulièrement notre voyage en perspective de notre environnement. Et nous nous sentons grandis par ce périple. Révolté par certains comportements mais apaisés par rapport à ce que l’on était à notre départ. On dit souvent que ce genre d’expérience change la vie et fait relativiser. C’est vrai… tout à fait vrai.

Ce voyage, qui est le premier de ce type pour nous deux, aura bel et bien éprouvé chacun de nous sur différents plans. Nous avions déjà voyagé et découvert d’autres façons de vivre. Mais la durée de ce périple nous a permis de VIVRE autrement, et d’aborder la vie autrement et certainement de se connaitre un peu mieux, individuellement mais aussi dans notre couple.
Une des choses qui peut être aura le plus changé pour nous est la notion du « temps ». Cette notion qui n’avait que peu d’importance avant de partir. Nous étions dans une vie où nous courrions après le temps, être occupés au maximum, toujours avoir quelque chose à faire, ne pas s’arrêter…. Le voyage nous a appris à lâcher. Aujourd’hui nous prenons le temps, plus de courses folles mais juste la conscience des priorités. Nous apprenons à profiter des temps libres et des temps vides. Nous prenons le temps de profiter des choses simples que nous avions négligées avant le voyage.
 
Ces expériences hors des sociétés d’hyper consommation nous ont fait pointer le doigt sur les gaspillages. C’est notamment la consommation d’eau qui nous saute au visage. Les litres d’eau gaspillés, ne serait-ce qu’en attendant l’eau chaude au robinet... cela semble être un détail dans notre société, mais après trois mois au Togo, ça donne mauvaise conscience. De plus, notre rapport à la nourriture a été modifié : réapprendre à écouter son corps, ses besoins ; limiter les assiettes trop chargées, les frigos trop remplis et ainsi éviter de jeter trop nourriture.
 
Dans le rapport aux autres, les rencontres et les échanges vécus nous rappellent à quel point les relations humaines peuvent être simples, belles et nous l’espérons durables. Quel enrichissement que la découverte d’autres cultures, d’autres réalités, d’autres religions, d’autres traditions.
 

4.  L’envie de bouger vous tenaille-t-elle toujours ? Avez-vous de nouveaux projets de voyage ?

Nous aimerions un jour pouvoir repartir en famille, afin de permettre à nos enfants de découvrir le monde, ses beautés, ses réalités, ses cultures, afin qu’eux aussi avec leurs regards d’enfants puissent s’enrichir de ce que le monde a à leur offrir et surtout pouvoir partager ces instants avec eux.

5.  De quoi sera fait 2015 pour vous ?

2015 sera donc pour nous synonyme de nos début de parents, avec Léo. Notre nouvelle vie ne nous empêche pas d’avoir les voyages toujours à l’esprit. Cette première expérience nous a certainement encore plus donné le goût de l’aventure et  de la découverte.