> Accueil

SAHARA - Un passage difficile...

L'épopée africaine de Virgile Charlot : épisode 5

Le désert, un passage difficile mais incontournable !

Le désert est un endroit extraordinaire, sans pareil. 

undefined undefined

Pour rallier Cap Town en Afrique du Sud depuis la France avec mon vélo, la traversée du Sahara est incontournable, sur 2 500 kilomètres depuis Guelmim, la porte du désert, jusqu’à Rosso, à la frontière sénégalaise. C’est la seule route goudronnée permettant d’accéder au monde subsaharien depuis le nord de l’Afrique. Cette traversée est impressionnante et physique.

undefined undefined

Les étendues sont parfois glabres, dépouillées de toute végétation. Parfois plat comme une mer calme, le désert peut devenir étrangement montagneux. Il change de morphologie régulièrement, se transforme petit à petit, connaît des variations importantes.

undefined undefined

Les dunes de sables disparaissent souvent pour laisser place à des étendues de roches, des cailloux dont les couleurs oscillent de l’ocre tiède au carmin vif, brûlant. Ce qui frappe dans l’hostilité du désert et de ses espaces sans fin, c’est le vent qui incessamment souffle avec force. Il n’y a pas de jour sans vent. Et mieux vaut l’avoir pour ami que pour ennemi, car il souffle puissamment et vient siffler dans les oreilles à rendre fou.

undefined undefined

L’eau dans ce monde de sécheresse est rare. Elle est essentiellement livrée par camion dans de grandes poches de plastiques posée à même le sol. A certains endroits, l’on trouve des  forages et des puits placés sous le contrôle des éleveurs qui viennent y abreuver leurs troupeaux de chameaux et de chèvres. Pour le cycliste qui traverse le désert, pas question de quitter un point de ravitaillement sans la garantie d’accéder au prochain point d’eau avec les réserves emportées. Parfois plus de 10 litres sont nécessaires à cette fin. 


Sur cette route, la chaleur est élevée mais pas insupportable car l’océan n’est pas loin de cet axe stratégique permettant d’accéder à l’Afrique noire. Plus loin dans les terres, les températures sont proches de 50 degrés.

undefined undefined

Dunes, sable et chaleur : l'enfer et le paradis de Virgile.