> Accueil

TENERIFFE : Casquette à prendre ou à laisser ?

Test vêtement effectué par Virgile Charlot au cours de son épopée africiane.

Les choses ne tournent pas toujours comme on imagine. Préparer son sac avant un long voyage n’est pas toujours simple et choisir les bons vêtements relèvent parfois de l’intuition…

Alors que la neige tombe sur le petit village de Briod, dans le Jura, j’ouvre méticuleusement le carton de vêtements envoyé par Schöffel ! Tiens…une casquette ! Mais pour quoi faire…? Je me mets une chapka sur la tête et range la casquette au fond du carton…jusqu’à ce que quelqu’un me demande : tu as un bon chapeau ? Je déterre la casquette que je laisse au fond de mes bagages… Heureusement !

En délaissant le froid et la chapka dès mon arrivée à Tanger (Maroc), je m’aperçois que le soleil peut taper fort ! Très fort… A mesure que je descends vers le sud et le Sahara, je suis exposé au soleil avec de rares interruptions, notamment dans le désert ! Depuis lors, je n’ai plus passé un seule journée sans ma casquette jusqu’au terme de l’aventure, le Cap de Bonne Espérance.

Et la casquette TENERIFFE avec protection nuque est magique. Je déploie la protection nuque fixée derrière un zip en quelques instants (surtout entre 11H et 15H) sans même l’enlever et inversement. D’abord sceptique sur ce produit, j’ai très vite compris qu’il était parfait pour traverser le Sahara et le Sahel, déserts dans lesquels l’ombre est très rare. Pas un seul arbre ! En quelques mois à cuire sous le feu du soleil africain et très solide (alors que je pensais que le zip de la protection nuque allait faire un déjeuner de soleil), la couleur de la casquette TENERIFFE a sensiblement changé contrairement à son utilité qui demeure intacte… D’ailleurs, même par temps de pluie ,elle s’avère efficace pour ne pas prendre l’eau dans les yeux. Certainement l’objet fétiche de mon aventure, avec la chemise Dawn.

Nos accessoires testés :

Homme : TENERIFFE

 

 

Mots Clés