> Accueil

THAILANDE - Les fêtes à Bangkok

 

Article festif :

Pour prolonger la bonne ambiance des fêtes, petit retour sur Bangkok durant cette période.

10 jours passés dans cette ville nous ont permis de vivre trois célébrations différentes.

Première des fêtes à Bangkok, l'annversaire du roi. Né le 5 décembre, Bhumibol Adulyadej célébrait ses 85 ans. Considéré comme le père de la nation en Thaïlande, ses portraits arborent tous les coins de rue, imposants et ornés de dorures gravées, on ne peut pas le louper. Le 22 et 23 décembre, son anniversaire était encore fêté. Pour l'occasion les rues étaient toutes aménagées de stands de toutes sortes. Des odeurs alléchantes de partout, des fritures, des barbes à papa, des babioles à gogo, des activités chamboul tout ou tir à l'arc... on ne savait plus où donner de la tête. On pouvait aussi assister à des spectacles de marionettes, de danse, de théâtre, ... tous plus colorés les uns que les autres.

 

Ignorantes, on pensait au départ que toutes ces festivités étaitent pour préparer l'ambiance de Noël, alors que finalement cette fête n'est organisée que pour contenter les touristes. Les immenses sapins que l'on trouve ne servent en fait qu'à afficher des marques.

Nous avons tout de même entendu les fameux chants et rencontré des cerfs et des pères noël clinquants dans les grands centres commerciaux.

Les familles Thaïlandaises (principalement Bouddhistes) n'ont pas vraiment d'attache religieuse autour de cette fête. Les bonhommes de neige emmitouflés n'ont pas vraiment lieu d'être dans ce climat tropical. On sent donc bien l'influence occidentale pendant cet évenement. 

 

 

Pour notre part l'ambiance Noël a été difficile à ressentir loin de nos proches et de la température de décembre, vêtues de nos chemises d'été Schöffel Nande UV et Amali UV.

 

En revanche le Nouvel An est beaucoup plus célébré. Le 31 au soir on s'est rendues au Siam, quartier des affaires, où les rues étaient bloquées pour l'occasion et des écrans géants étaient installés pour suivre un concert d'artistes thaïlandais apparement célèbres. Un grand compte à rebour affichait l'arrivée de 2013. Les Thaïlandais avaient tous des serres-têtes lumineux, rendant la foule très scintillante !

A minuit pile, après une longue attente et sans grande ambiance, tout le monde lève la tête pour découvrir un joli feu d'artifice, très court, qui dès son dernier feu tiré disperse les foules.

 
 
 

Nos vêtements testés :

Femme : Chemise AMALI UV - Pantalon NARISA

Mots Clés