> Accueil

Un frigo du désert

Trucs et Astuce de Virgile Charlot.

Comment faire pour conserver de l’eau fraîche quand il fait 45 degrés et qu’il n’y a pas de frigo dans les parages ? Mieux, pour transformer de l’eau chaude en eau fraîche ?

Et bien ranger vos pesantes outres en peaux de chèvre et vos canaris de terre cuite encombrants, j’ai une solution pour mes amis voyageurs. Et elle fonctionne plutôt bien. Je l’ai testée pour vous. J’en use depuis près d’un mois à ma plus grande satisfaction.
Prenez un bidon ou une bouteille aussi solide que possible pour pouvoir le réutiliser autant de fois que nécessaire. Emmaillotez ou emmitouflez votre bouteille d’une épaisse couche de coton, par exemple : en l’enroulant dans un vieux tee-shirt.

Trouvez un moyen de fixer cette couche de tissu jusqu’au goulot de votre contenant, par exemple en l’emmitouflant d’une seconde couche de toile de jute puis en nouant une ficelle au niveau du goulot. Il est encore possible de sortir votre outillage d‘aventurier et de coudre la toile de jute aussi serrée que possible sur le tee-shirt, l’idée étant d’emmitoufler le récipient le mieux possible.


 

Votre récipient est prêt. Il suffit de le remplir d’eau et de mouiller la couche qui englobe la bouteille ou votre bidon. Si vous la maintenez humide et que vous bougez avec, qu’il y a de l’air qui glisse dessus, alors votre eau va commencer à se rafraichir. C’est le même principe que lorsqu’on sort de la douche, tout mouillé, et qu’on a une sensation de froid jusqu’à ce qu’on soit sec. Votre peau est à votre corps ce que l’enveloppe de coton et de toile de jute est à la bouteille. Avec le temps, la toile de jute va se nourrir de poussière et former une paroi anti-chaleur encore plus efficace pour votre eau, en limitant la vitesse d’évaporation de l’enveloppe.

Votre frigo du désert est prêt. Fini le bouillon à 45 degrés dans vos épopées africaines !

Mots Clés