> Accueil

Une tente "hors d'eau"

Trucs et Astuce de Virgile Charlot.

Vous voyagez au soleil depuis des mois et vous avez oublié ce que c’est qu’une bonne pluie de 100 millimètres dans la nuit, accompagnée de vents puissants et d’orages infernaux.

Pire, il a fait si chaud et l’hospitalité a été si bonne que vous n’avez plus monté votre tente depuis des lunes. Elle est froissée au fond de votre sac et vous ne savez même plus comment elle se monte. C’est un peu ce qui m’est arrivé en Afrique centrale…

Cette fois, vous sentez l’orage venir… et la pluie va tomber sur vous et ne va pas faire semblant…il n’y a aucun doute ! Le prochain bourg est à 300 kilomètres devant vous et le précédent 300 kilomètres derrière… Bref, vous allez devoir monter la tente en urgence et sécuriser vos affaires au plus vite.

Malheureusement, toutes les tentes ne sont pas parfaitement conçues et c’est le voyage qui vous l’enseigne… Les flancs de la mienne ne sont pas équipés pour être tendus suffisamment. En cas de grands vents et de fortes pluies, ils viennent toucher la toile intérieure. Piscine garantie ! Pour tendre ces côtés sans couper, ni coudre, ni coller quoi que ce soit sur la toile et agir en deux temps, trois mouvement, j’ai imaginé une astuce redoutable.

Il vous faut une ou deux bouteilles en plastique et de la ficelle…puis des sardines ou des pierres lourdes, pour tendre les ficelles.
Coupez le haut de la bouteille afin de conserver le goulot.
Faites un trou dans la partie en plastique, du côté coupé, afin de faire passer la ficelle, puis visser où vous voulez en faisant passer la toile entre le bouchon et le goulot.
La toile sera prise dans cet étau et vous pourrez tendre votre toile à votre guise.

Bon bivouac…au sec !

Mots Clés