> Accueil

La Protection au vent

Pour se protéger du vent surtout lorsqu'il est froid ou carrément glacial, le bon sens veut que l'on s'habille chaudement.

Excellent réflexe ! Il faut absolument préserver son corps de la déperdition de chaleur. Mais, il n'est pas nécessaire d'entasser sur soi maintes et maintes couches de vêtements si l'on se rappele de ces 3 régles absolues.
 
1. CHOISISSEZ LES BONS VETEMENTS

 

Les produits dotés de technologie coupe-vent offrent une protection optimale contre le vent et conviennent parfaitement comme couche intermédiaire chaude. Toutefois, ils peuvent être également portés en couche externe dans la mesure ou ils disposent d'une enduction déperlante.

En règle générale, ils sont conçus en laminés 2 ou 3 couches et sont extrêmement perméables à la vapeur d'eau (transpiration) et totalement étanches au vent, offrant ainsi une protection efficace contre le refroidissement .
Schöffel utilise deux matières coupe-vent : le Venturi®  Ventbreak et le Gore-Tex® Windstopper® 
  • le Venturi®  Ventbreak est une membrane qui peut être intégrée dans une construction à 2 ou 3 couches. Associée à des matières polaires, un surplus de chaleur peut être obtenu.
  • le Gore-Tex® Windstopper®  : pour ces laminés une membrane spéciale est soudée ensemble avec un autre tissu. Les produits Windstopper®   sont très légers et d'un volume réduit. 
 
Tout le monde le sait, "le mieux est l'ennemi du bien". Mais en matière de protection au vent, il est bon de rappeler le principe des trois couches car souvent, en hiver ou en automne, le vent annonce d'autres intempéries (pluie ou neige) dont il faut également se préserver.

 

2. NE SOUS-ESTIMEZ PAS L'EFFET WINDCHILL

 

La température externe certes joue un grand rôle : en ressentant le froid, vous avez un premier signal d'alarme. Mais les effets du vent augmentent encore cette différence de température. C'est l'effet Windchill. Ainsi, par une température extérieure de 10° et un vent de 30 km/heure, la température ressentie ne sera que de 1°.
 
 
3. N'OUBLIEZ PAS LES EXTREMITES

 

Face au vent et par des températures froides, la circulation sanguine diminue aux extrémités pour protéger l'afflux de sang vers les organes vitaux. L'importance de bien couvrir toutes les extrémités est donc primordiale alors que l'on a bien souvent tendance à l'oublier !
Ainsi, il peut se produire jusqu'à 30% de déperdition de chaleur si on oublie de se couvrir la tête.
Donc, gants, bonnets et autres chapeaux, sans oublier de chaudes chaussettes doivent faire partie de l'équipement de base lorsqu'on souhaite mettre le nez dehors par journée venteuse !